:: FAUT S'OUBLIER :: les condamnés :: validés Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

(m.a) la fille aux yeux bridées

avatar
j'ai reçu une lettre : 29
Misako Aubry
morts :: le château dans le ciel
Voir le profil de l'utilisateur

Lun 22 Mai - 16:53
MISAKO AUBRY
- T’es jamais jaloux ?
- Si tu baises un baiseur, tu te fais forcément avoir un moment ou un autre, tu vois ?
- Et comment tu réagis ?
- T’encaisse, gamine. T’encaisse. Tu gardes tout pour toi.
- C’est possible ?
- Ouais, tu passes pour un con, sinon.
Prénom et Nom :: misako. misa pour les intimes ou les fans de star wars. prénom choisi par un père un peu saoul et une mère contre l'idée d'oublier ses origines. Aubry, nom d'une famille de p'tits riches français qui refusaient de devoir cohabiter avec des bouffeurs de riz.
Qu'ils aillent se faire voir.
Âge lors de la mort :: 22 ans. éternellement jeune. éternellement bloquée. éternellement belle.
éternellement en cloque, tu l'dis pas ça hein. ça fait tâche.
Date de naissance :: 5 juin 1992.
Origines :: franco-nippone. père français. mère japonaise.
et gosse, j'rêvais de kimonos et de sushis, il est où l'problème ?
Rang :: le château dans le ciel.
j'me souviens pas d'ma vie. mais y'a ce truc, bloqué en moi, qui me rappelle éternellement que je vis rien du tout. que c'est un écran de fumée. tout ça.
la circonstance de ton trépas ? deux silhouettes. elles se poussent, s'énervent. "putain, on est trop jeunes." une claque. "prend tes responsabilités bordel !" un sourire. méchant. presque sadique. "tu crois que j'vais tout laisser pour une gamine qui croit encore au prince charmant ?" y'a une larme, deux. et la silhouette, elle pousse, frappe, mais sans force. et puis y'a la falaise aussi. "tu sais quoi ? va te faire voir. va te faire voir." et y'a un saut. presque de l'ange. un saut intentionnel. "que... MISA !" et y'a des yeux écarquillés, des bras tendus. et y'a des larmes. mais un peu trop tard. toujours trop tard.
des réminiscences de la vie d'avant ? j'me souviens de gens qui crient. qui sont rouges de haine. j'me souviens de regards de dégoûts. j'me souviens d'un avion, et d'une famille souriante, d'enfants adorables. et d'un gars. d'une silhouette. de la silhouette.
mais j'me souviens pas de l'ordre. pas du sens.
elle marche, la gosse, un sourire insolent sur les lèvres. elle est pas seule, y'a des personnes avec elle. pas de hiérarchie. une meute. derrière elle, elle laisse un hangar tagué, une boucherie saccagée, et des confettis or et argenté dans les airs. et elle passe à côté d'un groupe. plus d'ici. plus blancs. plus blonds. sauf lui. plus norvégiens. lui aussi.
et la gamine, elle sourit, encore. et ce sourire, il est différent, il est fier. ce sourire, il dit : "on a gagné."

mais elle se retrouve seule, dans sa chambre, et elle pose sa main sur son ventre un peu trop arrondi, un peu trop dur. "c'est quoi ce bordel ?" et elle regarde par la fenêtre, et le voit assis sur un banc, à lire, lunettes de soleils sur les yeux. "et toi, t'es qui ?"
IRL:
 
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» [Clos] Le nouveau publicitaire
» Racisme de combattant
» Sacrée découverte (PV Rec)
» Le féca le plus moche de l'histoire de dofus...
» Cristalia, La fille au yeux de cristal [validée]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
des marées d'écume :: FAUT S'OUBLIER :: les condamnés :: validés-
Sauter vers: